Traoré n’est pas un joueur comme les autres. On vous propose de mieux le comprendre en se plongeant dans son parcours épique, de la Masia du Barça aux pelouses anglaises.

Cette article est le deuxième de notre série sur Adama Traoré. Pour lire la partie 1 : cliquez ici. 

Le 14 août 2015, Traoré est transféré à Aston Villa, qui avait terminé 17ème de la premier league la saison passée, échappant de peu ( 3 points ) à la relégation pour s’offrir une 24ème année consécutive en première division. Mais il y a de grosses lacunes offensives chez les Villans, qui ont battu un triste record en championnat cette même saison, en inscrivant seulement 12 buts en 25 matchs.  

Le montant du transfert de Traoré s’élève à une dizaine de millions d’euros.

Les premières semaines en Angleterre sont difficiles. Alors qu’il espère une place en équipe première, qui semble logique vu la valeur du transfert pour un des derniers clubs de premier league, il n’arrive pas à s’imposer dans le 11 de départ de Tim Sherwood. Ironique alors que ce même entraîneur avait dit à son arrivé ; “il a un peu de Messi et un peu de Ronaldo”.

Traoré joue son premier match avec Aston Villa contre Man United, mais avec les moins de 21 ans. Son deuxième match est avec les pros, mais il est remplaçant et n’entre que pour les 22 dernières minutes. Aston Villa s’inclinera 2-1 face à Crystal Palace. 

Pour rajouter une difficulté dans son parcours anglais, il se blesse au mollet pour 3 semaines, et, lorsque qu’il revient de blessure, ses coéquipiers ont perdu les 3 matchs, ce qui les place à la 17ème place. 

En novembre, alors qu’il n’a toujours pas été titulaire, Aston Villa chute à la dernière place de la premier league.

Le 2 janvier, toujours lanternes rouges de la premier league, sans aucune victoire, Aston Villa affronte Sunderland, 19ème, et ils perdent 3-1, ce qui les enfoncent encore un peu plus dans le fond du championnant. Bonne nouvelle pour Traoré, le seul et unique but de son équipe a été engendré par sa deuxième passe décisive de la saison. 

Traoré devant Yann M’Vila à Sunderland

Mais le sort semble s’acharner sur notre pauvre Adama, qui se blesse de nouveau, mais cette fois plus gravement, puisqu’il est indisponible pour 3 mois à cause d’une fracture du métatarse. 

C’est dans cette période de blessure que le club va remporter ses deux seuls victoires de la saison, contre Crystal Palace( 7ème) et Norwich( 17ème). 

Alors qu’il est de retour dans l’effectif contre Bournemouth pour jouer 19 minutes, le nouvel entraîneur , Rémi Garde, un français, décide qu’il n’a plus sa place dans l’effectif. 

Sur les 5 derniers matchs de la saison, il en passe 3 écarté de l’effectif pro, et 2 sur le banc. 

Après cette saison complètement ratée, Aston Villa descend en premier league, mais Traoré y reste, en partant à Middlesbrough. 

Et cette saison 2016-17 se passe un peu mieux pour Traoré. Il connaît déjà son entraîneur, Aitor Karanka , et ce dernier compte vraiment le faire progresser. Ils se connaissent de la Roja des moins de 21 ans.

Karanka

Karanka donne du temps de jeu à Traoré en premier league. Il rentre régulièrement, et enchaîne parfois quelques titularisations. Malheureusement, il n’est pas assez décisif, et ne marque pas un seul petit but sur ses 27 premiers matchs en championnat. La presse, assez clémente sur ce joueur jusque là, commence à se montrer beaucoup plus critique envers les performances de Traoré. On dit que c’est un sprinteur qui joue au foot, qu’il ne marque jamais, et qu’il ne sait pas dribbler. 

Middlesbrough a beaucoup de mal en premier league, et Karanka est limogé en Mars 2017. Malheureusement pour Traoré, il est remplacé par Steve Agnew, qui semble ne pas beaucoup apprécier Adama, car il le laisse d’abord sur le banc, puis le sort de l’effectif pour les deux derniers matchs de la saison. 

Mais le nouvel entraîneur ne parvient pas à redresser le club, et le bilan comptable de la saison est catastrophique. Middlesbrough termine 19ème, avec 27 buts, le pire total de la premier league cette saison. 

Mais Traoré a progressé lors de cette saison, surtout grâce à l’aide très bienveillante de Karanka, qui l’a encouragé à faire de l’analyse vidéo. 

Traoré décide de rester à Middlesbrough la saison suivant, en D2 anglaise. 

Les premiers mois en championship sont catastrophiques pour l’ex barcelonais, qui peine beaucoup à trouver ses marques dans le club. Il prend un carton rouge, est suspendu, écarté du groupe, mais joue parfois quelques dizaines de minutes. Il est titularisé pour la première fois en décembre, lors d’une défaite 2-1. 

Traoré a chuté pendant ces 2 dernières années ,son bilan est très mauvais, et il ne joue pas beaucoup dans une équipe de deuxième division. Mais il reste motivé, et, avec la même force de caractère qui l’avait poussé à refuser de vendre de la drogue, il continue à travailler et à s’entraîner pour gagner sa place dans le 11 de départ.

Et cela paye enfin. Le 20 janvier 2018, c’est le déclic pour Adama Traoré, qui marque un but et délivre une passe décisive lors d’une grosse victoire ( 3-0 ) face à QPR. A partir de ce match, il devient quasiment titulaire incontestable pour le restant de la saison, et il le mérite, car il enchaîne les belles performances, en inscrivant notamment un doublé contre Reading. En 18 rencontres sur cette fin de saison, il inscrit 5 buts et donne 8 passes décisives.
C’est la délivrance pour Traoré, qui réussit à sérieusement progresser. l’Angleterre commence à comprendre ce joueur.

Il va alors retourner en premier league la saison suivante, dans son club actuel, à Wolverhampton.

Vous pouvez lire la suite de son histoire dans le 3ème épisode de notre série en cliquant ici.



Félix Couraud

Créateur de pour le jeu

1 Comment

Qui Est Adama Traoré ? A Wolverhampton – Pour Le Jeu · 20 April 2020 at 11 h 16 min

[…] Cet article est le 3ème de notre série sur Adama Traoré. Pour lire le premier cliquez ici, et pour lire le deuxième cliquez ici. […]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *